Quelques mots dérivés de noms propres

Publié le par Shasvati

Bonjour,

 

En rhétorique, le terme antonomase désigne une figure de style qui consiste à remplacer un nom commun par un nom propre ( un harpagon pour dire un avare) et inversement ( << l’Apôtre >> est l’antonomase de saint Paul) .

 

Il y a certains mots qui sont dérivés des noms de personnes - ce sont donc des éponymes. Au fil des ans, le nom propre d'origine s'assimile au lexique et dans cet article, je vais présenter quelques mots qui sont dérivés dans cette manière.

 

Le mot mithridatisation indique une immunité contre les poisons acquise en prenant des doses progressives. Ce mot est dérivé du nom propre Mithridates , nom du roi de Pont ( mort en 63 avant J.-C.) , dont on dit qu’il s’est mithridatisé contre les poisons en prenant des doses progressivement croissantes.

Le mot poubelle est dérivé du nom du préfet de la Seine, Eugène- René Poubelle qui a imposé l’usage de cette boite à ordures d’immeuble en 1884.Le mot mégère désigne une femme acariâtre et méchante. Ce mot vient du nom propre Megaira qui désigne l’une des Erinyes , des divinités infernales grecques qui correspondent aux Furies dans la mythologie romaine. Caius Cilnius Maecenas était un homme politique romain. Ministre d’Auguste, il a beaucoup encouragé les lettres et les arts. Sa maison  était ouverte à tous et il était le protecteur des grands artistes de son temps comme les poètes Virgile et Horace. Son nom est aujourd’hui synonyme de protecteur des arts.

 

Dans mon prochain article, je vais ajouter plus d’éponymes.

 

A la prochaine fois,

Shasvati

Commenter cet article